J. M. G. Le Clézio, par Marc Alpozzo

Contributeur(s) : Marc Alpozzo (auteur)

« En réalité, je n’étais pas prédestiné à rencontrer J.M.G. Le Clézio, ni à vivre une partie de ma vie, dans sa ville natale, Nice. Le Clézio s’est pourtant imposé dans ma vie à l’âge de quinze ans, et n’en est plus jamais ressorti. Il m’a hanté, comme il a hanté ma ville d’adoption, où je suis arrivé après mon déracinement, mon exil. J’ai été habité par ses personnages ; ses histoires m’ont emmené jusqu’au bout du monde. C’est donc, en exilé mais aussi en voyageur que j’ai arpenté l’œuvre de Le Clézio. J’étais emporté par une soif de comprendre, un mystère intérieur qui m’a sans cesse ramené à lui et à son œuvre. Et c’est en chercheur d’or que j’ai accompli ce compagnonnage, comprenant que cette réponse que je lui demandais, comme je la demandais aux autres, il me fallait aller la chercher tout au fond, à l’intérieur de moi. J’avais besoin d’un guide. Le Clézio a été ce guide. »  Marc Alpozzo

L'auteur :

Marc Alpozzo découvre à 15 ans les premiers livres de J.M.G. Le Clézio, niçois comme lui.  C’est le début d’une grande passion racontée dans ce Duetto consacré au Prix Nobel de littérature 2008.

Lire plus